Annette Muller, la petite fille du Vel d’Hiv

Annette Muller, la petite fille du Vel d’Hiv : Du camp d’internement de Beaune-la-Rolande (1942) à la maison d’enfants du Mans (1947)


Annette et Michel Muller sont séparés de leur mère le 6 août 1942.
Tout le monde s’est rassemblé au milieu du camp. Les enfants s’accrochaient aux mères, les tiraient par leurs robes.
À coups de crosses, de matraques, de jets d’eau glacée, on a voulu nous séparer. C’était une bousculade sauvage, des cris, des pleurs, des hurlements de douleur.
Les gendarmes arrachaient les vêtements des femmes, cherchant encore des bijoux ou de l’argent.
Puis soudain, un grand silence.
D’un côté, des centaines d’enfants, de l’autre les mères et les plus grands. Au milieu, les gendarmes donnant des ordres brefs. Michel et moi, nous tenant par la main sans bouger, des larmes séchant sur nos visages, nous regardons maman, immobile au premier rang du groupe qui nous fait face. De loin, je vois son sourire, son regard tendre. Sa main ébauche un salut. On emmena le groupe et nous sommes restés seuls.
Annette Muller, La Petite Fille du Vel d’Hiv
Neuf à partir de: EUR 14,00 En stock