Et une pierre tombale juive à vendre, une !

Pierre tombale à vendre sur le site www.allegro.pl

Comme j'aime à dire, abruti un jour, abruti toujours...

Depuis des années maintenant, de nombreuses pierres tombales juives qui avaient été dérobées dans les cimetières durant et après la guerre et pendant le communisme pour être utilisées comme matériaux de construction ou de terrassement réapparaissent au gré des rénovations urbaines. Dans les campagnes beaucoup d'entre-elles dérobées par des paysans peu regardant ont été utilisées comme pavement dans des fermes, fondations pour des granges ou transformées en outils agricoles, notamment en meules à aiguiser.
Aujourd'hui ces héritages encombrants que découvrent de nouveaux propriétaires ou descendants retournent généralement dans les cimetières d'où elles ont été dérobées ou sont réutilisées dans projets d'édifications de lapidarium menés par certaines communes quand le cimetière juif a disparu.
Cependant certains esprits ne trouvent pas mieux à faire que de les proposer à la vente sur des sites de vente en ligne sur Internet comme cela a été dernièrement le cas sur le site www.allegro.pl
Pierre tombale à vendre sur le site www.allegro.pl
Pierre tombale à vendre sur le site www.allegro.pl (cliquer pour agrandir)
Ci-dessus, une stèle juive qui avait été transformée en meule est proposée au prix de 990 złoty (~240 euros), port non compris, 100 złoty (~23 euros). Devant les protestations de nombreux internautes, la stèle a été retirée de la vente. Il s'agirait d'un vendeur localisé à Kopytowa, un petit village située dans le sud-est de la Pologne en région de Basses-Carpates. La pierre tombale aurait pu être dérobée il y a longtemps dans le cimetière juif de Krosno ou de Nowy Żmigród. Les gravures encore visibles ne permettent pas d'identifier le défunt. On peut effectivement se demander comment un esprit sain peut être amené à proposer à la vente une ancienne stèle funéraire juive qui plus est qui avait été dérobée et volontairement détériorée afin d'en détourner l'usage. La cupidité n'a malheureusement pas de limites pour certains. Ont-ils seulement pensé de la manière dont ils réagiraient si ils découvraient la pierre tombale d'un de leurs grands-parents transformée en meule et proposée à la vente ! Une seule expression me vient à l'esprit quand je pense à eux :
Abruti un jour, abruti toujours !

D'après Krzysztof Bielawski, le spécialiste des cimetières juifs au Musée de l'Histoire des Juifs Polonais de Varsovie, ces dernières années, plusieurs cas de mises en vente de pierres tombales juives ont été signalés et bloqués, et dans certains cas la police s'est déplacée chez le vendeur.

Articles sur le sujet: Matzevah project, le projet de préservation des cimetières juifs en Pologne de l'association From the Depths dirigée par Jonny Daniels.
Les meules juives.