La mort d’un cimetière juif

Une destruction irrémédiable

L'actualité récente de Błonie, cette petite bourgade située à l'ouest de Varsovie illustre dans une certaine mesure la perception que peuvent avoir aujourd'hui certains polonais à l'égard des communautés juives disparues, dans un pays où des chiffres évaluent la population actuelle juive à 8000 âmes sur 35 millions d'habitants, soit 0,00025% de la population...
Alors que l'on commémore le 70ème anniversaire de l'insurrection du Ghetto de Varsovie et que l'on inaugure le Musée de l'Histoire des Juifs de Pologne non loin de là, un ou quelques individus ont pénétré sur les vestiges de l'ancien cimetière juif de Błonie pour briser à coups de masse les dernières pierres tombales encore existantes.
Le cimetière - The cemetery - Blonie
Le cimetière - The cemetery - Blonie
Le propos n'est pas ici de faire porter une responsabilité aux habitants de cette petite ville bien évidemment, en tant que français, je serai bien mal placé pour donner des leçons là où de nombreuses attaques antisémites jalonnent l'actualité de mon pays. Il est simplement d'exprimer ma profonde amertume et ma colère devant l'impact que peut représenter cet événement face aux multiples actions qui sont menées depuis maintenant de très nombreuses années pour restaurer et réhabiliter à travers tout le pays des cimetières juifs et d'autres lieux de mémoire juive.
Mais à Błonie, les dernières tombes juives que j'avais eu l'occasion de découvrir il y un peu plus d'un an ont été détruites.
Irrémédiablement...

Découvrir le cimetière juif de Błonie sur Shabbat Goy.