Présentation du cimetière juif de Grajewo

Grajewo (Nom yiddish: Grayeve)  
Podlaskie - (Voïvodie de Podlachie) 
Adresse: ul. Konstytucji 3 Maja 
 Latitude: 53°38'33.62"N - Longitude: 22°27'33.75"E
 Nombre de tombes: il n'existe plus de tombe dans le cimetière
Grajewo
Histoire:
La première présence de juifs dans la région de Grajewo est attesté dès la seconde moitié du XVIIème siècle. Cependant c'est durant le XIXème siècle que la communauté juive se développa fortement. En 1808, 197 juifs étaient recensés, ils représentaient déjà 39% des habitants de la localité. La première communauté dépendait de celle de Tykocin et il faudra attendre 1845 pour qu'elle devienne autonome. Les juifs exerçaient à cette époque des activités dans le commerce et l'artisanat. Une synagogue existait déjà. La population juive s'agrandit avec la construction de la route pavée reliant Varsovie à St Pétersbourg dans la première moitié du XIXème siècle. Le commerce se développa avec la Prusse Orientale. Une synagogue en briques fut édifiée en 1888 ainsi qu'un mikveh. Il existait également 2 Shtiblekh. Durant la seconde moitié du XIXème siècle, la venue du chemin de fer a Grajewo stimula le développement économique, plusieurs usines et entreprises tenues par des juifs furent créées. En 1897, on dénombrait plus de 4300 juifs à Grajewo, soit les trois-quarts de la population. Tout comme dans le reste du pays, après le retour de l'indépendance de la Pologne, les difficultés économiques apparurent dans un contexte de crise internationale. Beaucoup de juifs émigrèrent vers les Etats-Unis, la Palestine et la France. Cependant la communauté juive continua à jouer son rôle économique dans la région. La population juive retomba à 39% des habitants, soit un peu plus de 2800 personnes durant l'entre-deux guerres. De nombreux mouvements politiques se développèrent pendant cette période comme le Bund, Agoudat Israel. Un climat d'antisémitisme se développa dans les années 30 notamment auprès de la population paysanne et des villages aux alentours de Grajewo. Au début de la guerre, Grajewo fut occupé par les troupes allemandes qui commencèrent les exactions à l'encontre des juifs. Deux semaines plus tard, les russes prirent le contrôle de Grajewo et les juifs virent d'un bon œil leur arrivée, ceux qui avaient fuit à l'entrée en guerre revinrent en ville. Le 22 juin 1941, les allemands occupèrent Grajewo lors de la campagne d'invasion de l'URSS. Un pogrom fut déclenché le 29 juin 1941 par des voyous polonais. Les allemands établirent un ghetto en août 1941 dans lequel entre 1600 et 2000 juifs furent confinés. Il fut liquidé en novembre 1942 et les juifs dirigés vers le camp de Boguzse puis déportés vers le camp d'extermination de Treblinka.

Cimetière

Il n'y a pas de données sur l'établissement du cimetière. Il n'existe plus, à la place s'élèvent aujourd'hui des immeubles d'habitation. Une plaque apposée sur une des façades indique que le 7 août 1941 120 polonais, russes et juifs ont été assassinés dans le cimetière. Selon une source, entre 110 et 300 juifs aurait été tués durant une période comprise entre juillet et octobre 1941. Année de la visite: 2014
Remarques:
D'après une vidéo de Tomasz Wiśniewski, il existe quelques vestiges de morceaux de pierres tombales.
Visiter le site Web de la ville de Grajewo