Présentation du cimetière juif de Gródek

Gródek (Nom yiddish: Horodok)  
Podlaskie – (Voïvodie de Podlachie) 
Adresse: En face du cimetière catholique 
 Latitude: 53° 5’55.11″N – Longitude: 23°38’54.19″E
 Nombre de tombes: environ 20
Gródek
Histoire:
La première présence de juifs à Gródek est relativement ancienne dans l’histoire de l’installation des juifs en voïvodie de Podlachie. Des sources attestent de leur présence dès 1677, mais une autre source indique 1614.
La communauté se développa et on dénombra 164 juifs en 1807, soit pratiquement la moitié de la population. L’activité commerciale de la communauté s’exerçait essentiellement dans le commerce et l’artisanat. Le tissage et la filature était également très développé à Gródek et employait de nombreux ouvriers. A la fin du XIXème siècle, on dénombrait plus de 2500 juifs, soit environ 80% des habitants. Gródek était alors un véritable Shtet où on trouvait beaucoup de juifs hassidiques. on trouvait alors une synagogue, trois Beth Midrash, deux maisons de prière. Il y avait également plusieurs heder.
Durant l’occupation russe du XIXème siècle et les pogroms survenus dans l’empire russe, on assista à une émigration de juifs de l’est vers Gródek. Cette situation engendra des problèmes économiques. L’industrie textile très présente à Gródek, dont la plupart des entreprises appartenaient à des juifs, fit face à de nombreuses grèves dues aux difficiles conditions de travail. Additionné à la crise économique intervenue au tournant du XXème siècle, de nombreuses entreprises mirent la clé sous la porte. Le Bund était alors très actif durant cette période.
Durant l’entre-deux guerres, on dénombrait de nombreuses écoles et structures culturelles, sociales et sportives. Les mouvements sionistes étaient très actifs.
A l’entrée en guerre, les allemands ont occupé la ville dès le 12 septembre 1939, puis les russes l’on occupée à leur tour conformément au pacte Molotov-Ribbentrop.
Le 21 juin 1941, les allemands ont de nouveau occupé Gródek lors de l’invasion de l’URSS.
Les 5 synagogues de Gródek furent détruites par les allemands et le cimetière fut dévasté, les pierres tombales réutilisées comme matériaux de terrassement.
Fin 1942, les juifs de Gródek ont été déportés vers un camp de transit à Białystok puis assassinés au camp d’extermination de Treblinka.

Cimetière

Le cimetière a été établi au début du XIXème siècle. Les communes avoisinantes comme Michałowo utilisait le cimetière pour enterrer leurs défunts.
Une fosse commune où on été assassinés des polonais se trouve a proximité.

Année de la visite: 2014
Remarques:
Le cimetière est situé non loin du cimetière catholique. Il est entouré d’une barrière en bois qui donne des signes de faiblesses. Il ne reste plus grand chose dans le cimetière, des sarcophages gisent au milieu et quelques pierres tombales.
Sur l’une d’entre-elles, un visage et une étoile de David ont été dessinés apparemment depuis la guerre.

Visiter le site Web de la ville de Gródek