Présentation du cimetière juif de Jasionówka

Jasionówka (Nom yiddish: Yashinovka )  
Podlaskie - (Voïvodie de Podlachie) 
Adresse: Route de Słomianka 
 Latitude: 53°24'12.59"N - Longitude: 23° 2'32.00"E
 Nombre de tombes: environ 400
Jasionówka
Histoire:
L'installation des premiers juifs à Jasionówka est relativement ancienne puisqu'elle remonte au XVIème siècle. Cette première communauté se développa et commerça avec la communauté Tatar venue s'installer également en ville à la même époque. Les juifs travaillèrent en étroite collaboration avec la communauté Tatar qui avait développé des activités dans le négoce des peaux et des fourrures. Ils développèrent fortement le commerce durant le XVIIIème siècle. On dénombrait alors 44 entreprises juives dont 14 tailleurs, 8 bouchers, 6 distillateurs, 2 fourreurs, un cordonnier, un barbier, un ferronnier, un verrier. La communauté juive qui dépendait de celle de Tykocin depuis sa fondation devint indépendante vers le milieu du XVIIIème siècle. Le développement se poursuivit durant le XIXème siècle. Les juifs de Jasionówka étaient des mitnagdim. La population juive se développa durant les deux siècles qui suivirent, passant de 250 personnes au milieu du XVIIème siècle à environ 1200 au début du XXème siècle. Une première synagogue fut édifiée vers le milieu du XVIIème siècle, puis elle fut remplacée par une synagogue édifiée en briques en 1864. On dénombrait plusieurs heder dont un pour les filles où l'on enseignait l'hébreu, le russe et l'arithmétique, des yeshivas et des écoles. Durant les années 1920, les juifs de Jasionówka qui représentaient 70% de la population firent face aux difficultés économiques rencontrées suite au renouveau de l'indépendance polonaise et également durent faire face à une montée de l'antisémitisme. Des mouvements sionistes se développèrent durant l'entre-deux guerres. Près de 2000 juifs vivaient à Jasionówka à l'entrée en guerre. Suite au pacte secret Molotov-Ribbentrop signé entre l'Allemagne nazie et l'URSS, les troupes russes entrèrent en ville le 17 septembre 1939. Par la suite, un millier de juifs furent déportés vers l'URSS. Le 28 juin 1941, les allemands entrèrent dans Jasionówka dans le cadre de l'opération Barbarossa. Les exactions envers les juifs commencèrent de la part des allemands qui mirent le feu à une partie des maisons juives, mais aussi de la part de polonais qui déclenchèrent un pogrom durant lequel 4 rues juives furent incendiées et 74 juifs tués. Le prêtre Łozowski de la paroisse condamna fermement ces actes non seulement par les paroles mais aussi avec l'aide de polonais à l'encontre des voyous qui s'en prenaient aux juifs. Il n'y eu pas de ghetto à Jasionówka, mais un Judenrat fut mis en place par les allemands et les juifs durent porter un brassard à l'étoile de David. Durant les mois qui suivirent, de nombreux juifs furent tués tandis que les autres furent utilisés comme main d'oeuvre pour différents travaux. Les allemands organisèrent une milice composées d'éléments antisémites de Jasionówka qui arrêtèrent et déportèrent vers Białystok 42 jeunes juifs soupçonnés d'avoir collaboré avec les russes. A l'automne 1942, de nombreux juifs originaires des villes voisines (Suchowola, Sejny, Knyszyn, Janów, et Sokółka) arrivèrent à Jasionówka. Le 25 janvier 1943, les soldats allemands et la Gestapo rassemblèrent tous les juifs, soit 1600 personnes, sur la place de l'église et les dirigèrent vers la gare de Knyszyn avec des charrettes de paysans. Durant ce trajet, 400 juifs s'échappèrent mais seulement 71 survécurent. Selon les sources, ils furent déportés vers le ghetto de Białystok puis Treblinka, ou vers Częstochowa. Après la libération, une quarantaine de juifs selon une source retournèrent en ville mais rencontrèrent de nombreuses difficultés, notamment pour récupérer leurs biens et des attaques de nationalistes polonais, ils quittèrent tous Jasionówka à la fin de l'année 1944.

Les cimetières juifs

Un premier cimetière fut établi vers 1750 en ville non loin des synagogues. Il fut complètement dévasté et détruit par les allemands durant la guerre. Un second cimetière fut établi en 1800 au nord de la ville. De nombreux juifs tués durant la guerre y furent inhumés. Le cimetière fut également dévasté durant la guerre. Année de la visite: 2014
Remarques:
Le cimetière se trouve à environ 300 mètres du cimetière catholique, sur la route qui mène à Słomianka. Il est situé dans un bois en hauteur. On découvre beaucoup de tombes enfouies sous la végétation et les arbustes. Par endroits, des stèles ont été rassemblées, ce qui témoigne d'un démantèlement intervenu il y a longtemps. L'essentiel des stèles est constitué de rochers de granit avec les épitaphes taillés dans le roc, cependant on distingue certaines stèles gravées dans du grès. Un article sur la Procession de Jasionówka, ou une série de photos prises lors de l'entrée des allemands en ville.
Visiter le site Web de la ville de Jasionówka