Présentation du cimetière juif de Karczew

Karczew  
Mazowieckie - (Voïvodie de Mazovie) 
Adresse: ul. Otwocka 
 Latitude: 52° 4'50.44"N - Longitude: 21°14'49.90"E
 Nombre de tombes: environ 50
Vue panoramique du cimetière de Karczew
Vue panoramique du cimetière de Karczew
Histoire:
Malgré une interdiction de résidence proclamée en 1768 par Franciszek Bieliński, noble propriétaire de Karczew, l'arrivée des premiers juifs est intervenue durant le XVIIIème siècle et une communauté qui englobait des villages avoisinants s'était organisée. En 1819 étaient recensés 393 juifs puis 790 en 1846. Durant cette période il existait déjà la synagogue, un mikveh et une école religieuse. Le mouvement orthodoxe hassidique était très actif. En 1900 la population juive s'élevait à 1050 personnes. Durant l'entre-deux certains juifs s'installèrent dans la ville voisine de Otwock, de fait la population baissa légèrement jusqu'à 836 juifs. Lors de la seconde guerre mondiale, un ghetto fut établi à Karczew où furent confinés environ 700 juifs. Dans le courant de l'année 1941, la plupart d'entre-eux furent transférés vers le ghetto de Varsovie et les autres furent employés dans un camp de travail pour le compte de la société Specht et ont été employés aux travaux de canalisation de la rivière Jagodzianka jusqu'en 1943, date de la liquidation du camp. Le cimetière a été établi à la fin du XVIIIème siècle. La tombe la plus ancienne date de 1876. Les allemands utilisèrent une partie des pierres tombales pour consolider les berges de la Vistule. Toutes les tombes encore présentes dans le cimetière ne sont pas visibles et une partie d'entre-elles se trouve immergées par le sable. Année de la visite: 2011
Remarques:
Une clôture édifiée en 2006 protège l'accès au cimetière. Le site est assez étonnant puisqu'il s'agit d'une élévation de sable parfaitement identifiable par rapport à la composition du sol telle qu'on peut la remarquer sur la carte ancienne (voir diaporama). Beaucoup de pierres tombales sont visibles malgré le fait qu'une partie d'entre-elles ont été recouvertes par le sable. La clôture ne semble pas rebuter certains visiteurs qui d'après certaines traces que j'aperçois font du feu et boivent dans le cimetière d'après des bouteilles vides et le verre cassé que l'on peut voir. Je retrouve aussi une petite pelle de plage qu'un gamin a oublié dans son grand "bac à sable". Dans la partie ouest sont visibles des sarcophages, quelques tombes comportent des inscriptions en russe. A l'origine hors de la ville, le cimetière est désormais entouré par des habitations.
Visiter le site Web de la ville de Karczew