Présentation du cimetière juif de Kleszczele

Kleszczele (Nom yiddish: Kleszczel)  
Podlaskie – (Voïvodie de Podlachie) 
Adresse: Route 66 direction sud 
(DMS) Latitude: 52°33’41.37″N – Longitude: 23°18’56.22″E
(DD)  Latitude: 52.56149166 – Longitude: 23.31561666
 Nombre de tombes: environ 12Kleszczele

Histoire:
Une première mention de juifs à Kleszczele est signalée en 1580. Il s’agit d’une présence relativement ancienne, et très faible puisque 13 juifs étaient recensés en 1674. Le privilège de non tolerandis Judaeis fut accordé et les juifs durent quitter la bourgade et le comté en 1688. C’est lors des partages de la Pologne à la fin du XVIIIème siècle qu’ils purent revenir s’installer en ville, sous domination russe. Un peu moins d’une centaine de juifs vivaient à Kleszczele en 1807. Ils exerçaient principalement, comme dans le reste du pays, comme commerçants et artisans et entraient parfois en conflits avec les polonais à cause d’un manque de respect des règlements fixées par les autorités.
La communauté se développa durant la seconde moitié du XIXème siècle, pour atteindre 710 juifs en 1897. Durant k’entre-deux guerres la population juive se stabilisa à environ 600 personnes. Deux écoles juives, en langue yiddish et hébreu, mitoyennes de la synagogue accueillaient les enfants à partie de 6-7 ans. Existait également un mikveh. Le rabbin qui officiait venait de Orła.
A l’entrée en guerre, 750 juifs se trouvaient à Kleszczele. Les allemands arrivèrent en juin 1941 et mirent dans place des conditions de travaux forcés pour les juifs.
Ils établirent un ghetto en septembre 1941 qui fut liquidé en octobre 1942. 1000 juifs en provenance de Milejczyce rejoignirent le ghetto et le lendemain, ils furent envoyés, avec les 600 juifs de Kleszczele vers une ancienne caserne polonaise dans les environs de Białystok et de là, déportés vers le camp d’extermination de Treblinka. Ceux qui ne purent être déplacés furent exécutés.
Seuls quelques juifs survécurent et retournèrent à Kleszczele après la guerre.
La famille de Szymon Markiewicz fut honorée du titre de Juste parmi les Nations pour avoir caché Josef Białostocki durant la guerre.

Le cimetière

Le cimetière fut établi au XIXème siècle et était également utilisé par les juifs qui habitaient communes voisines. Il est situé au sud de la ville, sur une colline. Le cimetière a été dévasté durant la guerre et les pierres tombales ont également été pillées après la guerre.
Une partie du cimetière est aujourd’hui occupée par les activités commerciales et agricoles.

La synagogue

Une première synagogue en bois fut édifiée au début du XIXème siècle. Le bâtiment fut détruit par un incendie en 1881. Une nouvelle synagogue en bois fut construite sur les fondations de l’ancienne, à proximité de la place du marché. Elle possédait une galerie pour les femmes située au premier niveau.
La synagogue fut démantelée durant la guerre et les matériaux utilisés pour la construction d’autres bâtiments.

Emplacement où se trouvait la synagogue de Kleszczele
Emplacement où se trouvait la synagogue de Kleszczele (Cliquer pour agrandir) © www.shabbat-goy.com

Année de la visite: 2017
Remarques:
Le cimetière se trouve sur des hauteurs derrière une entreprise. Il ne reste presque plus de pierres tombales et un monument rappelle la présence des juifs en ville.

Visiter le site Web de la ville de Kleszczele

Vues de l’ancien shtetl de Kleszczele


Itinéraires

Emplacement où se trouvait la synagogue de Kleszczele
Emplacement où se trouvait la synagogue de Kleszczele (Cliquer pour agrandir) © www.shabbat-goy.com