Présentation du cimetière juif de Koźle

Kędzierzyn-Koźle (Nom allemand: Cosel)  
Opolskie – (Voïvodie d’Opole) 
Adresse: Route 410 vers Dębowa 
 Latitude: 50°19’11.54″N – Longitude: 18° 8’53.31″E
 Nombre de tombes: il n’existe plus de tombe dans le cimetière
Histoire:
La présence de la communauté juive à Cosel remonte à 1812. Néanmoins en 1750, 2 marchands juifs étaient enregistrés dans la ville (Salomon and Marcus Baruch). En 1880 la communauté juive était constituée de 236 personnes, soit un peu plus de 6% de la population totale. En 1938 la population juive de Cosel n’était plus que de 80 individus et à peine 33 à l’entrée en guerre.

Jusqu’en 1814, les juifs de Cosel utilisaient le cimetière de Biała (Zülz).
Le cimetière a été établi en 1814 et a été dévasté pendant la période de la guerre. Selon une source interviewée en cherchant mon chemin, une clôture avait été construite après la guerre, mais détruite plus tard.

Année de la visite: 2006
Remarques:
Le cimetière est difficile à localiser. Néanmoins, un grand arbre mort sur la droite qui borde la forêt de la route 410 qui mène vers Dębowa sert de repère.
Le cimetière se trouve en rentrant dans la forêt à une vingtaine de mètres. Il ne reste plus de pierres tombales, seulement les tombes. Ce qui reste du cimetière est noyé sous la végétation.
Il est complètement abandonné.

Lire le témoignage de Erica Rosenthal (née Erika Tichauer), une petite fille de Cosel (Koźle) avant la guerre.

Lien vers la page de présentation de l’Arbeitslager Blechhammer.

Autre lien à découvrir pour le site de Kędzierzyn-Koźle :
  Synagogue

Visiter le site Web de la ville de Kędzierzyn-Koźle