Présentation du cimetière juif de Olsztyn

Olsztyn (Nom allemand: Allenstein)  
Warminsko-Mazurskie - (Voïvodie de Varmie-Mazurie) 
Adresse: ul. Zyndrama z Maszkowic 
 Latitude: 53°46'32.43"N - Longitude: 20°28'5.86"E
 Nombre de tombes: il n'existe plus de tombe dans le cimetière
Histoire:
La présence d'une communauté juive à Olsztyn est assez tardive, cependant des marchands juifs étaient présents lors des foires qui se tenaient en ville, leur présence était très réglementée et ils ne leur était pas autorisé de commercer dans les villages de la région. En dépit de l'autorisation qui accordait aux juifs la possibilité de séjourner en ville dès le XVIIIème siècle, de nombreuses hostilités apparurent à l'encontre des négociants et des marchands juifs et leur présence en ville était bannie par les autorités de l'évêché. La situation évolua lorsque cette région tomba sous domination prussienne après les partages de la Pologne. Les premiers juifs s'installèrent hors des murs de la ville mais c'est lors de la présence des armées napoléoniennes et la promulgation de l’Édit de Tolérance en 1813 que les juifs purent s'installer en ville. En 1819, on dénombrait une soixantaine de juifs à Olsztyn mais leur présence restait contrôlée par les autorités municipales. Olsztyn se trouvait alors en Prusse orientale avec une population à majorité allemande. Durant la seconde moitié du XIXème siècle, la communauté juive se développa, passant de 129 membres en 1846 à 494 en 1895, soit un peu plus de 2% de la population totale. La communauté était très bien organisée et vivait en bonne entente avec la population, elle participait activement à la vie de la commune. Cela n'empêchait pas certaines réactions antisémites stimulées par des religieux et des concurrents commerciaux. Une forte personnalité juive était représentée par Erich Mendelsohn, un architecte de renommée internationale. L'antisémitisme se développa durant l'entre-deux guerres avec les difficultés économiques et fut exacerbé avec l'arrivée au pouvoir des nazis. Dès 1933, on assista à un boycott des commerces juifs et à l'exclusion des juifs des postes administratifs et d'encadrement. En 1938, beaucoup de juifs émigrèrent vers d'autres villes ou d'autres pays d'Europe de l'ouest. A l'entrée en guerre, 138 juifs étaient recensés à Olsztyn. Ils furent confinés dans l'immeuble qui servait d'hospice pour la communauté juive. En 1941, ils furent rejoint par d'autres juifs en provenance des régions sud de la Prusse orientale. Ils étaient utilisés comme main d’œuvre pour diverses tâches dans la cité. En août 1942, 2 transports furent mis sur pied et les juifs furent déportés vers le ghetto de Theresienstadt en Tchécoslovaquie. Certains membres de la communauté furent également abattus dans une forêt située entre Olsztyn et Ostróda. D'autres juifs furent déportés vers des ghettos des pays baltes et de Biélorussie. Après la guerre, des juifs retournèrent s'installer à Olsztyn et établirent un comité juif de province en 1946. La petite communauté s'organisa, effectua des demandes auprès des autorités pour récupérer certains bâtiments qui appartenaient à la communauté avant la guerre et elle assista également les nombreux juifs de passage. Avec la création de l’État d'Israël et la montée du communisme, les juifs de la petite communauté commencèrent à émigrer à la fin des années 40, principalement vers Israël. Le cimetière fut établi en 1818. Une maison mortuaire mitoyenne fut dessinée par Erich Mendelsohn. Le cimetière fut une première fois dévasté en 1936 par les nazis puis durant les événements de la nuit de cristal en 1938. La dernière inhumation intervint en 1941. Malgré ces graves dégradations, le cimetière était encore en assez bonne condition après la guerre. A la fin des années 1960, il fut démantelé et transformé en parc. Des pierres tombales furent utilisées comme matériaux de construction pour le mur de la terrasse d'un casino et d'autres travaux de terrassement. Ces dernières années, à l'initiative de l'association des Amoureux d'Olsztyn et de l'association Borussia le cimetière a été récemment restauré. Année de la visite: 2013
Remarques:
Le jeune homme qui nettoie l'entrée du cimetière m'indique que des pierres tombales sont entreposées dans le bâtiment mais qu'il n'est pas possible ce jour là de les voir. Le terrain du cimetière a été entièrement rénové, une clôture a été installée sur tout son pourtour. L'ancienne maison funéraire a été entièrement restaurée ainsi que le bâtiment mitoyen qui a été dernièrement inauguré pour devenir un lieu de rencontre multiculturel. Désormais, chaque année, la mairie de Olsztyn organise des journées de la culture juive afin de sensibiliser la population et les jeunes au passé juif de la ville et à la culture juive. Autre lien à découvrir pour le site de Olsztyn :   Synagogue
Visiter le site Web de la ville de Olsztyn