Présentation du cimetière juif de Sopot

Sopot (Nom allemand: Zoppot)  
Pomorskie - (Voïvodie de Poméranie) 
Adresse: ul. Malczewski 
 Latitude: 54°27'2.62"N - Longitude: 18°32'46.53"E
 Nombre de tombes: environ 100
Sopot
Histoire:
L'arrivée de juifs à Sopot est relativement récente puisqu'elle se situe en 1860, période de la seconde moitié du XIXème siècle qui vit l’essor de la cité balnéaire sur les rives de la Baltique. L'autonomie de la communauté intervint en 1912, les années suivantes la synagogue fut construite et un cimetière établi. En 1910, on dénombrait 86 juifs à Sopot. Durant la première moitié du XXème siècle, la communauté juive de Sopot se développa avec l'arrivée de 3 immigrations successives dont la première intervint en 1905 avec l'arrivée d'une population juive orthodoxe qui fuyait les pogroms de Russie. Les autres immigrations virent un afflux de juifs en provenance des territoires de l'est (Lituanie, Biélorussie, Ukraine), des juifs orthodoxes qui vécurent en marge de la population juive existante assimilée. Cette nouvelle population qui était appelée Ostjuden, s'organisa, un mouvement sioniste fut créé. La population juive passa de 3786 personnes en 1924 à 4311 en 1929. Les juifs étaient très présents en ville dans le commerce. Les exactions et manifestations anti-juives commencèrent dès 1935 avec le pillage de magasins et l'interdiction de commercer en ville. Les attaques s'amplifièrent à leur encontre jusqu'en 1939. Beaucoup de juifs quittèrent la ville. A l'entrée en guerre, il ne restait que 140 juifs à Sopot, ils furent déportés par l'occupant nazi vers les territoires du Gouvernement Général. Après la guerre, une communauté juive forte de 454 membres tenta de se réinstaller à Sopot, un Kibboutz fut même créé mais les juifs émigrèrent par la suite. Aujourd'hui une petit communauté évaluée à une centaine de juifs vit à Sopot.

Cimetière

Le cimetière de la rue Malczewski a été très probablement établi en 1913. La dernière inhumation eu lieu en 1936 et il fut fermé en 1948. Déjà dévasté durant la nuit de Cristal, le cimetière fut encore endommagé durant la guerre puis durant l'après-guerre jusque dans les années 1980. Sur place est visible un monument à la mémoire de soldats juifs. Le cimetière a été restauré par les autorités municipales et la Fondation de la famille Nissenbaum. Le mur d'enceinte et le portail ont été rénovés en 1961 puis durant les années 1980. Année de la visite: 2011
Remarques:
Le cimetière juif est mitoyen du cimetière catholique. Durant les années 2000, il a été profané avec des inscriptions antisémites. Il est entretenu et désormais, son portail d'entrée est fermé à clé. Autre lien à découvrir pour le site de Sopot :   Synagogue
Visiter le site Web de la ville de Sopot