Présentation du cimetière juif de Strzegom

Strzegom (Nom allemand: Striegau)  
Dolnośląskie - (Voïvodie de Basse-Silésie) 
Adresse: ul. Świętej Jadwigi 
 Latitude: 50°57'44.19"N - Longitude: 16°21'26.09"E
 Nombre de tombes: inférieur à 10
Histoire:
L'établissement du cimetière remonte à 1815. La petitesse du cimetière témoigne de la très faible communauté juive qui vivait encore à Strzegom à l'entrée de la guerre. Environ 5 pierres tombales sont encore érigées, mais d'autres sont visibles dès que l'on fouille un peu dans la végétation qui a envahi le cimetière.

A la fin de la guerre, la ville avait été détruite à 70%. De nombreuses familles juives rescapées en provenance de pays de l'est vinrent s'installer à Strzegom dans les maisons encore existantes des allemands nouvellement expulsés dans le cadre du traité de Yalta. On comptait alors environ 450 juifs qui s'organisèrent en une communauté très active. Cependant, après les événements du pogrom de Kielce, elles commencèrent à émigrer dès 1948/1949.
A cette date, il ne restait pratiquement plus de juifs à Strzegom. Année de la visite: 2007
Remarques:
Aujourd'hui situé non loin du centre ville et mitoyen d'immeubles d'habitations, le cimetière est complètement abandonné. La végétation a repris le dessus et le cimetière est accessoirement utilisé comme dépotoir. Une pierre tombale en granit datant de 1946 a été souillée de peinture, un pneu de voiture trône derrière l'ancienne grille principale d'entrée. Le mur d'enceinte côté sud donnant sur un petit parc (ancien cimetière allemand disparu) est ouvert et permet l'accès au cimetière. Des tombes sont brisées et couchées sous la végétation. Ce qui me fait dire ici que le jour où sera restauré ce cimetière, on devrait mettre à jour d'autres pierres tombales. La densité de la végétation empêche globalement les visites. Le documentaire Redcurrants (Tam, gdzie roszną porwecwki) polono-suédois réalisé en 2011 par Leo Kantor retrace les souvenirs d'enfance de Leo Kantor, un petit enfant juif de Kharkov qui passa une partie de sa jeunesse à Strzegom (Striegau) après la guerre. Il a été présenté lors du 8ème festival du film juif de Varsovie en 2012.
Le documentaire ici. Autre lien à découvrir pour le site de Strzegom :   Synagogue
Visiter le site Web de la ville de Strzegom