Présentation du cimetière juif de Zator

Zator (Nom allemand: Zator) (Nom yiddish: Zator)  
Małopolskie - (Voïvodie de Petite Pologne) 
Adresse: ul. Słoneczna 
 Latitude:  49°59'25.56"N - Longitude: 19°26'6.83"E
 Nombre de tombes: environ 50
Histoire:
La présence de juifs à Zator remonte à 1429. Au début, ils habitaient en dehors de la ville à proximité du château puis les droits de résidence leurs furent accordés au XVIème siècle. Durant le XVIIIème siècle, il furent encouragé à s'installer à Zator par le premier magistrat de la ville. En 1765, les juifs furent soumis à une taxe d'un montant supérieur à celle des chrétiens. La population juive de Zator s'élevait à 376 personnes en 1895, soit le quart des habitants et cette proportion se maintint jusqu'au début de la dernière guerre mondiale. Les juifs constituaient l'élite financière de la ville si bien qu'en 1867, 3 juifs figuraient parmi les 4 plus riches habitants de Zator. La communauté juive était organisée de manière autonome autour d'une Kehilla. La principale activité était le commerce. Les juifs de Zator bénéficiaient de revenus confortables et ils firent leur entrée dans les instances communales dès le milieu du XIXème siècle. Au début du XXème siècle existait une synagogue, et une nouvelle fut édifiée en 1911. Les relations avec la population chrétienne se limitaient aux échanges commerciaux mais étaient bonnes jusqu'à l'indépendance de la Pologne en 1918 et la période économique difficile qui suivit. Des émeutes antisémites éclatèrent à Zator et des magasins appartenant à des juifs furent pillés dans un contexte de manque de denrées alimentaires. Les divers mouvements de cette époque, hassidisme, orthodoxie, sionisme et assimilation rythmaient la vie des juifs de Zator. Les sionistes devinrent majoritaires en 1920 lors des élections des représentants de la Kehilla. Durant l'entre-deux guerres, la situation économique des juifs régressa mais ils possédaient encore la moitié des magasins de la ville. En septembre 1939, les nazis détruisirent la synagogue et dévastèrent le cimetière. Les juifs furent isolés des autres habitants de la ville. En septembre 1942, ils furent déplacés vers le ghetto voisin de Wadowice puis déportés vers le camp d'Auschwitz. Seuls quelques-uns survécurent à la guerre. Le cimetière fut établi durant le XIXème siècle. La tombe la plus ancienne est datée de 1864. Les populations juives des villes voisines de Wadowice et Kalvaria Zebrzydowska enterraient leurs défunts à Zator jusqu'à leur indépendance religieuse. Le cimetière a été lourdement dévasté pendant la guerre puis est resté longtemps abandonné après. Il est actuellement clôturé et fermé par un portail. A son entrée, un panneau rouillée indique la nature du cimetière et demande aux visiteurs de respecter le silence du lieu. En 2007, un inventaire fut réalisé sur place. Année de la visite: 2009
Remarques:
Le cimetière se trouve au bout de la rue, sur la droite. Un portail ferme son accès. La végétation a envahi le cimetière et recouvre la plupart des tombes.
Visiter le site Web de la ville de Zator