L’hôpital évangélique dans le ghetto

Hôpital évangélique - Ghetto de Varsovie

Une enclave au cœur du ghetto de Varsovie

Dès la fermeture du ghetto en novembre 1940, un petit périmètre sous accès contrôlé fut délimité, il constitua une enclave dans le grand ghetto qui abritait des bâtiments de la communauté évangélique; l'église, le consistoire et l'hôpital.
Hôpital évangélique - Ghetto de Varsovie
Plaque commémorative de l'ancien hôpital évangélique - Ghetto de Varsovie (Cliquer pour agrandir) © www.shabbat-goy.com
L'hôpital a existé durant une période allant de 1736 à 1943. A l'origine se trouvait à proximité un cimetière protestant. Le bâtiment a subi plusieurs remaniements, notamment durant le XIXèmesiècle en 1835-1837 où il a été agrandi. L'hôpital se trouvait à l'angle des rues Karmelicka et Mylna.
Durant la guerre, l'hôpital s'est retrouvé inséré dans le ghetto dès novembre 1940, mais séparé par un mur, dans une enclave où se trouvait également l'église évangélique. Il a été fermé lors de l'insurrection du ghetto. Il fut ensuite utilisé par les combattants, lors de l'insurrection de Varsovie en 1944. Sa présence dans le ghetto durant la guerre a permis d'apporter aide et assistance à de nombreux juifs. Une plaque commémorative rappelle sa présence, son histoire, l'aide et le sauvetage de juifs, en polonais, en allemand et en hébreu. En effet, de nombreux juifs et leurs familles eurent recours aux services de l'hôpital et à la protection du père Z. Michelis et de la mère supérieure Józefa Borsch, ainsi qu'à l'assistance de nombreux médecins et infirmières. De nombreuses réunions clandestines se tinrent également dans l'enceinte de l'hôpital. C'est aussi par l'hôpital que de la nourriture pu être apportée vers l'intérieur du ghetto.
Hôpital évangélique - Rue Karmelicka à droite, rue Mylna à gauche
Hôpital évangélique - Rue Karmelicka à droite, rue Mylna à gauche
La plaque aujourd'hui visible sur le bâtiment Nowolipie 9/11 a été apposée par la fondation de l'hôpital évangélique de Varsovie, la ville allemande de Delmold et l'église évangélique allemande de Lippe. Delmold est la ville natale de Jürgen Stroop, le général SS qui dirigea l'écrasement de l'insurrection et la destruction du ghetto de Varsovie en 1943.

Visiter le page du mémorial du mur du ghetto dans l'enclave évangélique.

Vues de l'hôpital avant et après la guerre Cartes de localisation