Le cimetière juif de Krotoszyn

Krotoszyn (Nom allemand: Krotoschin)
Wielkopolskie – (Voïvodie de Grande Pologne)
La première communauté juive s’est établi vers la fin du XVIème siècle. En 1921 il y avait 110 juifs à Krotoszyn. C’était l’une des plus importantes communautés au XVIème et XVIIème siècle de la ville. Il y avait 2319 juifs en 1850, ce qui…
Continuez la lecture »

Plus de cimetière et plus de trace juive à Krotoszyn.

La synagogue de Krasnystaw

Krasnystaw (Nom yiddish: Krasnistov)
Lubelskie – (Voïvodie de Lublin)
Une première mention de juifs à Krasnystaw est faite en 1548. Jusqu’au début du XIXème siècle, Krasnystaw fut déclaré interdit au juifs (« de non tolerandis Judaeis« ) parce que résidence des archevêques catholique de Chełm. Il fallu…
Continuez la lecture »

De la Torah à la mécanique, tel peut être parfois le destin d’une synagogue.

Le cimetière juif de Krasnystaw

Krasnystaw (Nom yiddish: Krasnistov)
Lubelskie – (Voïvodie de Lublin)
Une première mention de juifs à Krasnystaw est faite en 1548. Jusqu’au début du XIXème siècle, Krasnystaw fut déclaré interdit au juifs (« de non tolerandis Judaeis« ) parce que résidence des archevêques catholiques de Chełm. Il fallu…
Continuez la lecture »

Pas encore oublié mais déjà abandonné, un cimetière qui disparait petit à petit…

La synagogue de Kraśnik

Kraśnik
Lubelskie – (Voïvodie de Lublin)
La première mention d’une présence juive à Kraśnik remonte à 1530 avec la venue d’un marchand juif venu pour faire du commerce de soie et de cire. A cette époque, des juifs commerçaient déjà avec Gdańsk. Les juifs ne furent pas autorisés à…
Continuez la lecture »

Dévastée, malmenée, longtemps délaissée puis préservée, la restauration complète de la synagogue se terminera en 2011. Il va falloir que j’y retourne !

Le cimetière juif de Kraśnik

Kraśnik
Lubelskie – (Voïvodie de Lublin)
La première mention d’une présence juive à Kraśnik remonte à 1530 avec la présence d’un marchand juif venu pour faire du commerce de soie et de cire. A cette époque, des juifs commerçaient déjà avec Gdańsk. Les juifs ne furent pas autorisés à…
Continuez la lecture »

Un cimetière dévasté, un cimetière disparu.

Le cimetière juif de Koźmin

Koźmin (Nom allemand: Koschmin)
Wielkopolskie – (Voïvodie de Grande Pologne)
La première mention de juifs à Koźmin remonte à 1419 avec la venue d’un marchand juif de Poznań. La communauté juive s’est constituée vers la fin du XVIIème siècle.
Un premier cimetière a été établi vers la fin du XVIIIème siècle autour…
Continuez la lecture »

Un cimetière assez bien préservé avec des monuments funéraires témoins d’une longue vie juive, dressés dans le crépuscule, ils semblent redonner quelques lueurs à la communauté éteinte.