Présentation du bazar Pociejów de la rue Bagno

De Pociejów (Marywil) à Pociejów (Bagno)

A son origine et jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, Pociejów était un très large bâtiment de deux étages consitué d'un alignement de longues boutiques situées entre les rues Senatorska et Nowosenatorska (côté est de l'actuel grand théâtre) et appartenait à Tomasz Adam Uruski, Comte et chambellan du Roi. Toutes ces boutiques étaient louées à des marchands juifs conformément à un décret après que ces derniers furent de nouveau autorisés à venir s'installer dans la vieille ville dès 1784.
Pociejów à Marywil (Cliquer pour agrandir)
Pociejów - Marywil (Cliquer pour agrandir)
Initialement il s'agissait du palais Warszyckich puis Pociejów, de la famille du même nom. Ce terme Pociejów resta ensuite dans le langage courant pour désigner cette concentration de commerces juifs bon marché et kitch. Cette partie de la ville n'était pas soumise à l'origine par le privilège de non tolerandis Judaeis et les juifs étaient déjà présents. Durant sa pleine activité, le grand bâtiment de Marywil1 dédié au commerce était situé côté ouest de Pociejów. Il régnait alors dans ce secteur nord de la ville de Varsovie une grande activité commerciale.
Pociejów était donc situé en face du palais Jabłonowski, l'ancienne mairie (Ratusz) aujourd'hui le grand bâtiment blanc avec un beffroi en face du grand théâtre. 1 : Marywil était un grand bâtiment en forme de pentagone construit entre 1691 et 1695 qui se trouvaient du côté ouest de l'ancienne mairie de la rue Senatorka donnant sur la place Marywil, actuelle place du théâtre. Ce grand bâtiment à arcades abritait durant la première partie de son existence des commerces et des logements pour les marchands. Il s'agissait en fait du premier "centre commercial". Il fut détruit vers 1825 lors de l'édification du grand théâtre. Dès 1808 on commença à démanteler le bâtiment de l'ancien palais Pociejów qui abritait les boutiques juives puis la place mitoyenne également appelée Pociejów où se trouvait un marché. Les marchands juifs commencèrent à transférer leurs activités commerciales depuis Marywil jusqu'à la place Zielony (actuelle place Dąbrowski), à deux pas des belles avenues Marszałkowska et Królewska. Un marché fut créé sur cette place qui prit le nom de Pociejów. Les juifs s'habituèrent difficilement à ce nouveau quartier plutôt huppé où leurs activités marchandes qui s'apparentaient plus à un bazar où on trouvait de tout tranchaient avec ce nouveau quartier où fleurit durant la seconde moitié du XIXème siècle de beaux immeubles de style et où s’installât une population plutôt aisée. A partir de 1864, le marché Pociejów de la place Zielony déménagea de l'autre côté de l'avenue Marszałkowska dans une rue qui donnait sur la place Grzybowski, la rue Bagno. Le bazar et ses marchands juifs prirent possession des bâtiments situées dans la rue et dans les cours intérieures. Pociejów devint alors l'endroit de Varsovie où terminaient tous les déchets et rebuts de toute la ville. Un immense bric à brac s'organisa autour du commerce du métal, des meubles, des chiffons et des objets de toutes sortes. L'hebdomadaire illustré dans son édition de septembre 1865 décrivait l'endroit comme «la patrie finale des vieux objets, le mausolée des déchets de la ville, l'enfer du luxe et du raffinement, l’endroit le plus prisé pour la mode et les équipements coûteux». A Varsovie, on faisait référence à Pociejów avec beaucoup d'ironie à tel point que des expressions comme "Elegant mais avec l'élégance de Pociejów" ou "la mode de Pociejów" rentrèrent dans le vocabulaire courant. Durant les quelques décennies de son existence, le bazar de Pociejów devint l'endroit connu de tous les varsoviens où l'on pouvait trouver tout et n'importe quoi. C'était un lieu où s'incrustait toute la saleté des vieux objets qui remplissaient les échoppes, les ateliers, les entrepôts, les greniers et les cours. Lorsque le temps était à la pluie, l'endroit se transformait en un véritable bourbier. Avec les années il se dégageât de Pociejów une odeur pestilentielle qui imprégnait non seulement les objets mais même les vêtements des visiteurs et des clients de passage, cette odeur planait sur toute la rue. Dans son article sur Pociejów, l'Hebdomadaire illustré continuait : «En comparaison avec Pociejów, la rue Wołowa est un assemblage de palais, le marché Muranowski la place de Rivoli et la rue la plus sale de la vieille ville un boulevard». De mauvaises langues affirmaient que l'on pouvait reconnaître si un objet venait de Pociejów rien qu'à son odeur. Tout ce qui arrivait à Pociejów retrouvait une nouvelle vie à travers les mains des marchands juifs, tout se vendait, tout se négociait et beaucoup d'objets et équipements métalliques finissaient également sur les étals les boutiques des rues avoisinantes comme celles de la rue Zielna et de la rue Próźna. Toute cette activité qui tranchait radicalement avec le luxe de l'avenue Marszałkowska située à cent cinquante mètres de là ou de la place Grzyboswki mitoyenne continua et se développa durant toute la domination russe jusqu'en 1916.
Pociejów - Rue Bagno (Cliquer pour agrandir) - © www.mapa.um.warszawa.pl
Pociejów - Rue Bagno (Cliquer pour agrandir) - © www.mapa.um.warszawa.pl

Le bazar Pociejów de la rue Bagno (Cliquer pour agrandir)
Le bazar Pociejów de la rue Bagno (Cliquer pour agrandir)
Pociejów
Pociejów (Cliquer pour agrandir) - © YIVO
Dès 1918, les allemands, qui avaient pris le contrôle de la Pologne suite à la signature du Traité de Brest-Litovsk, décrétèrent la liquidation du bazar Pociejów pour des raisons d'insalubrité. Une grande partie des activités cessèrent et il ne subsista durant l'entre-deux guerres qu'un commerce autour des objets et des métaux ferreux qui s'effectua sous une autre forme. Ainsi déclina inexorablement l'activité autour de la rue Bagno. Durant la guerre, une partie des immeubles de la rue furent détruits. En 1968, on procéda à la démolition des immeubles restants de l'ancien bazar Pociejów et on reconstruisit tout ce secteur. L'ancienne rue Bagno disparut, de fait, il ne reste plus aucune trace du grand marché juif de Pociejów.
Localiser le bazar Pociejów sur la carte du ghetto de Varsovie.
Découvrir la place Grzybowski.