Présentation du cimetière juif de Sochaczew

Sochaczew (Nom yiddish: Sochatshev)  
Mazowieckie - (Voïvodie de Mazovie) 
Adresse: ul. Sierpniowa 
 Latitude: 52°13'21.90"N - Longitude: 20°14'4.65"E
 Nombre de tombes: environ 10
Le cimetière juif de Sochaczew en Mazovie (Cliquer pour agrandir)  - © www.shabbat-goy.com
Le cimetière juif de Sochaczew en Mazovie (Cliquer pour agrandir)- © www.shabbat-goy.com
Histoire:
La première mention de la communauté juive de Sochaczew remonte à 1507 mais la présence de juifs est déjà attestée durant la première moitié du XVème siècle à travers le privilège qu'il leur avait été accordé de pouvoir prêter de l'argent aux chrétiens. Dès le milieu du XVIème siècle, ils vivaient dans 8 maisons dont une synagogue et leur présence augmenta puisqu'on dénombrait 20 maisons en 1602. Ils exerçaient leur activité autour du commerce du cuir et de la laine. En 1617, de vives tensions apparurent entre les marchands juifs et chrétiens qui accusèrent les juifs de meurtre rituel, il s'en suivit le départ d'une partie des juifs et l'exécution des autres. Par la suite, les habitants de la ville réclamèrent le bannissement des juifs mais en 1633 ils étaient toujours présents et obtinrent du roi Wladyslaw IV le privilège de pouvoir résider et travailler à Sochaczew ainsi que d'utiliser la synagogue et le cimetière existants. Ils exerçaient des activités de commerce dans la bière et le miel. Cependant durant le milieu du XVIème siècle, ils subirent de nombreuses accusations et persécutions. 3 juifs de Sochaczew qui avaient été emmenés à Płock, après l'exécution du rabbin, pour y être jugés, suite à une accusation de profanation d'hosties, furent condamnés à être pendus à des crochets aux portes de la ville et y restèrent ainsi durant 6 mois jusqu'à que le roi Zygmunt August ordonne qu'ils soient rendus à leur famille afin d'être enterrés. Pendant la seconde moitié du XVIIème siècle, sur fond de guerre polono-suédoise, la population juive déclina. Cependant, de nouveaux privilèges leur furent accordés afin de développer l'installation des juifs, de fait ils étaient 1349 à résider à Sochacew en 1765. Une synagogue néoclassique en briques fut édifiée en 1793. Elle fut incendiée en 1858 mais reconstruite 2 ans plus tard. A la fin du XIXème siècle, Sochaczew devint un important centre du hassidisme et une yeshiva fut ouverte. Un ghetto fut établit en 1940 dans lequel furent également confinés des juifs provenant d'autres villes comme Łódź et Zgierz, 3000 juifs y résidaient. Environ un tiers des habitants du ghetto furent déportés vers Żyrardów tandis que la population restante fut soumise à des travaux forcés puis déportée vers le ghetto de Varsovie en février 1941. De nombreuses exécutions sont intervenues dans le cimetière durant la guerre. Les allemands dévastèrent le cimetière et utilisèrent une partie des pierres tombales pour la construction de l'aérodrome de Bielice. Peu de juifs de Sochaczew survécurent à la guerre. Les quelques survivants quittèrent la ville après l'assassinat de l'adjoint au maire et représentant de la petite communauté juive Paul Weinberg devant sa boutique le 20 mai 1945. Ses assassins ne furent jamais retrouvés. Le cimetière de Sochaczew est mentionné en 1564 ce qui en fait l'un des plus vieux cimetières juifs de Pologne. A la fin de la guerre, on dénombrait encore environ 250 tombes. Elles ont toutes disparues durant les décennies qui ont suivies pour finir comme matériaux de terrassement et de construction. C'est en 1981 que l'on édifia une clôture autour du cimetière afin d'en préserver les restes. Un monument fut érigé en 1989 à l'initiative de Jehuda Widawski et de survivants habitant en Israël. Le ohel actuellement visible et restauré abrite les tombes du tzadik Abraham Bornsztajn et de son fils Samuel. Année de la visite: 2011
Remarques:
Il n'y a pratiquement plus rien de visible dans le cimetière aujourd'hui. La clé d'accès est disponible au numéro 6 de la rue.
Visiter le site Web de la ville de Sochaczew