Symbole du lavement des mains des lévites

La filiation des Lévi

Ce symbole signifie que le défunt est affilié à la descendance de la tribu de Levi, l'une des 12 tribus d'Israël. Les membres de la tribu de Levi sont appelés les lévites. Levi est le troisième fils de Jacob et Léa et le petit-fils d'Abraham.

Au retour d'exode d'Egypte vers le pays de Canaan, l'actuelle Terre Sainte, les lévites ne reçurent pas de terre mais furent chargés du temple et de l'enseignement de la Torah. (Deutéronome 10.9) La tribu de Levi était composée des prêtres (Cohanim) et des lévites qui n'étaient pas Cohanim. Les lévites avaient pour fonction d'assister les prêtres dans diverses fonctions liturgiques et avaient la charge des responsabilités au Temple. Une de leurs fonctions était notamment le lavement des pieds et des mains des prêtres avant les offices au Temple; d'où la symbolique de la main qui verse de l'eau avec la cruche. Symbole du lavement des mains des lévites Les lévites devaient eux-mêmes procéder aux ablutions dans le bassin d'airain avant de pénétrer dans le sanctuaire.

Durant l'exode, les lévites avaient la responsabilité de la garde et du transport du Tabernacle et de l'Arche d'alliance. Ils se déplaçaient avec une avance de 3 jours sur les autres tribus. C'est après en avoir fait 7 fois le tour en portant l'Arche d'alliance et précédés par 7 prêtres sonnant les trompettes que les murailles de Jéricho s'effondrèrent par la volonté divine. La cité deviendra la première ville conquise par les hébreux environ 1473 avant J.C. Les défunts rattachés à la lignée des lévites portent donc le patronyme de Lévi et ses diverses déclinaisons en fonction des terres d'accueil tout au long de leur histoire comme Levi, Levy, Levin, Levine, Halévy, Lœwy, Levey, Levon... Lévi signifie accompagnateur, qui accompagne.

[Retour à l'index]