Présentation de la synagogue de Klimontów

Klimontów  
Świętokrzyskie - (Voïvodie de Sainte-Croix) 
Adresse: ul. Szkolnej 
 Latitude: 50°39'21.53"N - Longitude: 21°27'6.77"E
Histoire:
Il semblerait qu'une communauté juive était présente à Klimontów au début du XVIème siècle, mais la date de 1606 est quant à elle confirmée. A cette époque, les juifs édifièrent une synagogue en bois et ils disposaient d'un cimetière. En 1766 vivaient 340 juifs, soit la moitié de la population de Klimontów. La nouvelle synagogue fut construite entre 1846 et 1851 sur l'emplacement de l'ancienne synagogue en bois. Il s'agit d'une synagogue de style néoclassique. La communauté se développa après la première guerre mondiale. Les juifs eurent à souffrir d'un climat d'antisémitisme montant durant l'entre-deux guerres, notamment à travers le nouveau chef de la police de la ville. En 1930, la population juive représentait 70% des habitants. En 1939, 3100 juifs vivaient à Klimontów. Dès le début de la guerre, ils souffrirent des violentes persécutions perpétrées par la garnison SS en poste en ville. Un ghetto fut mis en place en 1941. Les juifs furent employés comme main d'œuvre. En octobre 1942 eu lieu une sélection et tous les juifs furent déportés vers les camps d'extermination de Bełżec et de Treblinka. Une poignet de juifs qui travaillaient dans des camps de travail des alentours survécurent. Pendant la guerre, l'intérieur de la synagogue fut dévasté par les nazis puis elle fut utilisée comme entrepôt. Après la guerre, elle resta en l'état, en ruine. Dans les années 50, elle sera utilisée comme entrepôt de fruits et légumes. C'est à cette époque que les ouvertures furent murées, le plancher de sol retiré et la bimah détruite. Dans les années 80, une étude complète est menée afin de restaurer la synagogue en musée. Dans les années 90, les réparations d'urgence seront menées. En l'absence de fonds pour mener à bien le projet, la synagogue est actuellement fermée. Les graffitis visibles sur le diaporama ont été effacés à la fin de l'année 2007. Dans la nuit du 16 au 17 avril 1945, des polonais assassinèrent 5 des 7 juifs rescapés de la communauté de Klimontów qui avaient survécus aux camps: Yechiel (28) et Shaul Lederman (36), Avraham Zlotnicki (28), Chaim Pentshiner (30) et sa femme enceinte Rivetshe. Source Jonasz Turków "En Pologne après la libération" (Nokh der Bafrayung - Po Wyzwoleniu, 1959 - Page 80 - ISBN: 9782702139134). D'après un témoignage enregistré dans les livres de la mémoire (Pinkas Hakehillot Polin - Klimontów chapter), on les aurait retrouvé avec les pieds et les mains coupés. Année de la visite: 2007
Remarques:
La synagogue est située face à la place du marché. Presque toutes les vitres sont brisées. Des graffitis s'étalent sur la façade "Tu as une idée de ce qu'on peut faire de ce bâtiment, téléphone au ..." Elle semble être le lieu de ralliement des gamins du quartier qui s'y retrouvent. Quelques jeunes adolescents m'observent et l'un d'entre eux lance un "Les juifs au gaz" mais se ravise pensant que je l'enregistre avec mon appareil photo. Cette réflexion sortie de la bouche d'un jeune collégien me laisse amer et laisse penser qu'il semble y avoir un certain problème au niveau de l'éducation à l'école et à la maison. Cependant cet incident ne remet pas en cause la démarche éducative qui a lieu dans énormément d'autres endroits en Pologne auprès des jeunes. Autre lien à découvrir pour le site de Klimontów :   Cimetière
Visiter le site Web de la ville de Klimontów