Présentation de la synagogue de Konin

Konin  
Wielkopolskie - (Voïvodie de Grande Pologne) 
Adresse: ul. Mickiewicza 
 Latitude:  52°12'39.78"N - Longitude: 18°15'7.23"E
Histoire:
Des traces très anciennes attestent de la présence de juifs dès 1397. Cependant, l'installation de la première communauté juive remonte à la fin du XVIIème siècle. La communauté se développa et possédait la rue juive (ulica żydowska) située près des murs de la ville. La communauté juive acquis son indépendance dans les années 1760. Après l'invasion de la Pologne par les suédois au cours du XVIIème siècle, la communauté juive fut lourdement ciblée par les exactions et disparue. Ce n'est qu'au cours du XVIIIème siècle qu'elle se réinstalla et se développa à Konin pour atteindre plus de 2000 âmes en 1897. En 1931, 2800 juifs vivaient à Konin. Les juifs étaient très actifs dans la vie économique de Konin et sa région. En moyenne, 35% des usines et entreprises appartenaient à des juifs qui possédaient des moulins, une briquetterie, une usine de fabrication de savons, une papeterie et de nombreux magasins ainsi qu'une banque coopérative, une société d'entre-aide, des guildes professionnelles. Il y avait également de nombreuses associations et organisations culturelles et sportives très actives. Durant l'entre-deux guerre, les mouvements sioniste, bundiste animaient la vie politique de la communauté. Les mouvements nationalistes polonais exercèrent une pression à l'encontre des juifs avec de nombreux boycott des magasins. Les allemands dévastèrent la synagogue, le cimetière juif et une partie du quartier juif en 1939 dès l'entrée en guerre. En décembre 1939, plus de 1000 juifs furent déportés vers la ville de Ostrowiec Świętokrzyski. Un ghetto ouvert fut établi pour la population juive restante. En juillet 1940, une partie d'entre-eux furent déplacés vers Grodziec. Le ghetto fut liquidé en 1941, et les juifs déportés vers le ghetto de Łódź . Un camp de travail avait été créé à Konin-Czarków vers la gare qui a fonctionné jusqu'en août 1943. Une révolte est intervenue le 12 août, et les survivants furent déportés par la suite vers le camp d'Auschwitz. Une première synagogue fut édifiée entre 1763 et 1766. La synagogue actuelle a été construite entre les années 1825 et 1829 sous la direction de l'architecte Zajnwel Barasz. Elle a été construite sur l'emplacement de la vieille synagogue qui avait été édifiée en 1776. Des travaux de restauration ont été menés entre les années 1878 à 1883 au cours desquels les décorations orientales des élévations ont été effectuées. Une bimah a été élevée. Durant la seconde guerre mondiale, les nazis ont dévasté la synagogue et l'on transformée en entrepôt. Après la guerre elle est resté abandonnée. En 1980, la synagogue a été entièrement restaurée et a retrouvé son architecture originale de style mauresque-bizantin. Actuellement, elle abrite la bibliothèque municipale et le centre de la culture de Konin. Des travaux de conservation ont été effectués sur la bimah qui a retrouvée tout son lustre d'antan. Année de la visite: 2006-2011
Remarques:
La bibliothèque municipale occupe tout le bas de l'ancienne grande salle de prière, les postes des bibliothécaires sont situés sous la bimah de la synagogue où s'élèvent quatre grandes colonnes ornées de polychromies. L'ancienne galerie des femmes surplombe la salle de prière et offre une vue panoramique sur l'intérieur de la synagogue. Deux salles annexes sont aujourd'hui dédiées à la lecture. De nombreuses appliques luminaires en forme de menorah éclairent les lieux. La particularité du lieu a été bien conservée et c'est un plaisir des yeux de pouvoir admirer la décoration intérieure.
Lors de la visite, demandez aux bibliothécaires l'autorisaton de faire des photos qui se feront un grand plaisir d'accepter. Autres liens à découvrir pour le site de Konin :   Cimetière   Autre
Visiter le site Web de la ville de Konin