Présentation de la synagogue de Ostrów Wielkopolski

Ostrów Wielkopolski (Nom allemand: Ostrowo)  
Wielkopolskie – (Voïvodie de Grande Pologne) 
Adresse: ul. Raszkowska 
 Latitude: 51°39’3.84″N – Longitude: 17°48’51.31″Eostrow-wielkopolski

Histoire:
L’arrivée des juifs à Ostrów Wielkopolski remonte au début du XVIIIème siècle, en provenance d’Allemagne. Une première communauté de 12 juifs a été établie en 1724, date de la construction d’une synagogue en bois qui fut accordée par l’écuyer et grand trésorier de la Couronne Jan Jerzy Przebendowski. Cette première synagogue avait 53 pieds de long sur 30 de large et disposait de 3 portes. Elle fut utilisée durant 130 ans, cependant la construction qui avait été réalisée en planches épaisses surmontés d’un dôme se délabra au fil du temps à tel point qu’un étayage fut mis en place pour consolider l’ensemble; son sol était même inondé par forte humidité. Un projet de construction d’une nouvelle synagogue en remplacement de l’ancienne vit le jour vers le milieu du XIXème siècle.
Au milieu du XIXème siècle, la population juive s’élevait à 1600 personnes.
Le projet fut lancé et financé par la communauté et soutenu un propriétaire foncier, Nasierowski.
En 1860 a été inaugurée la grande synagogue de style mauresque. Sa conception et sa construction ont été dirigées par l’architecte d’origine juive Moritz Landé. Ce dernier dessina et dirigea l’édification de la synagogue de Ostrów Wielkopolski dont la construction s’étala entre 1857, avec la pose de la première pierre, et son inauguration en 1850 en présence du rabbin Aron Moses Stössel et des autorités de la ville. La synagogue fut réalisée dans un style architectural oriental mauresque. C’était alors l’un des bâtiments les plus prestigieux de la ville. Un grave accident survint en 1872 à la synagogue le jour de Yom Kippour où une coupure de gaz, qui était utilisé pour éclairer l’intérieur de l’édifice, plongea certaines parties de la synagogue dans les ténèbres et provoqua un mouvement de foule, dans l’enceinte alors surpeuplée, durant lequel 19 personnes moururent piétinées dont une servante chrétienne au service d’une famille juive. Pendant plusieurs années, les galeries furent fermées aux fidèles lors des jours de grande affluence pour certaines fêtes. Ce n’est qu’en 1913, à la suite de travaux, que les galeries furent de nouveau accessibles.
En 1871, la communauté s’élevait à 1982 juifs.
Après la première guerre mondiale, les juifs d’Ostrów Wielkopolski, mal assimilés, retournèrent en Allemagne ou émigrèrent vers les États-Unis ou vers la Palestine, de ce fait, à l’entrée de la seconde guerre mondiale, il ne restait plus que 66 juifs à Ostrów Wielkopolski et 17 à l’arrivée des allemands.
Pendant la seconde guerre mondiale, les nazis ont pratiquement détruit tout l’ancien quartier juif et la synagogue a été dévastée, transformée en entrepôt et l’Arche Sainte fut détruite. Le vieux cimetière situé derrière la synagogue fut démantelé et le nouveau cimetière utilisé comme potager. Les pierres tombales furent ré-utilisées comme matériaux de terrassement.
Les juifs furent déportés vers le ghetto de Łódź au printemps 1940 et la plupart d’entre-eux furent assassinés au camp d’extermination de Chełmno.
Pendant des décennies, elle continua a être utilisée comme lieu de stockage et son état se dégrada lentement.
Divers projets de restauration n’ont pu être menés à bien faute de financement. Dans les années 1990, la toiture de la synagogue fut restaurée afin de conserver le monument qui avait été inscrit en 1988 au patrimoine des monuments historiques. Des festivals et des expositions se déroulèrent occasionnellement à l’intérieur de la synagogue.
En 2009, un grand projet de restauration fut mis à l’étude et démarra en 2010.
La synagogue a été entièrement restaurée, voir ci-dessous.

Année de la visite: 2006-2011
Remarques:
On est marqué par l’imposante stature de la synagogue avec ses deux tours de style oriental. De nombreux éléments architectoniques et stucs sont encore visibles. D’imposants travaux de restauration devraient redonner à la synagogue son éclat d’antan. La restauration de la toiture effectuée dans les années 90 a permis de sauvegarder l’ensemble du bâtiment des dégradations dues à l’humidité.

Restituée à la communauté juive de Wrocław, le bâtiment de la synagogue a été vendu à la commune de Ostrów Wielkopolski en 2005 avec pour conditions de procéder à sa rénovation et de la dédier à une activité exclusivement culturelle. Jusqu’ici, la synagogue était occasionnellement utilisée pour des représentations théâtrales et des concerts de musique.

La grande restauration, la renaissance de la synagogue de 2010

La synagogue a été entièrement rénovée en 2010 et le programme a été financé à hauteur de 70% par des fonds européens alloués dans le cadre du développement régional en voïvodie de Grande Pologne et par la région. Le coût de la restauration s’élève à 11 659 000 złoty (2,8 millions d’euros environ).

Ayant pu la voir avant sa restauration dans un état assez délabré, quel n’a pas été mon émerveillement devant la qualité de cette grande restauration extrêmement fidèle et la beauté retrouvée de la synagogue. La magnificence des stucs et des décorations architectoniques originales ont redonné au bâtiment toute la force de son architecture orientale de style mauresque. L’intérieur avec sa grande salle de prière et sa double galerie en bois est de toute beauté. On est saisi par la grandeur, la hauteur et la lumière de la grande salle. C’est un réel bonheur de découvrir et apprécier le travail qui a été réalisé, notamment au niveau des deux grandes galeries, la reconstitution des vitraux et la finesse des polychromies.
La synagogue de Ostrów Wielkopolski est devenue désormais un lieu de visite incontournable du patrimoine juif en Pologne, elle est à mes yeux la plus belle synagogue réformée de Pologne avec la synagogue Tempel de Cracovie et la synagogue Nożyków de Varsovie.
Je n’ai pas d’informations sur les possibilités de visite à l’intérieur aussi est-il nécessaire de se renseigner avant de se rendre sur place.
Pour ma part, j’ai eu la chance d’arriver à tout hasard, lors d’un déplacement dans la région, à la fin d’une exposition et de pénétrer dans la synagogue afin de réaliser des photos que vous trouverez dans le diaporama.

Une cérémonie d’inauguration a pris place en octobre 2011 avec la présence de Bettina Lande-Tergeist, l’arrière petite-fille de Moritz Landé résidant en France et de James Landé citoyen américain vivant à Washington D.C.

Autre lien à découvrir pour le site de Ostrów Wielkopolski :
  Cimetière



Visiter le site Web de la ville de Ostrów Wielkopolski