Présentation de la synagogue de Piaseczno

Piaseczno (Nom yiddish: Piasetchna)  
Mazowieckie – (Voïvodie de Mazovie) 
Adresse: ul. Zgoda 1 
 Latitude: 52° 4’26.01″N – Longitude: 21° 1’44.75″E
Histoire:
Il n’y a pas de date précise quant à l’arrivée de juifs à Piaseczno, mais il est fort probable que les premiers se soient installés au cours du XVIIème siècle, en provenance des bourgades de la région.
En 1740 le roi Auguste III édicta une proclamation interdisant aux juifs de résider à Piaseczno, suite aux protestations de la population chrétienne de la ville. Cette interdiction qui dura jusqu’en 1862 ne fut pas formellement respectée puisque des juifs résidèrent en ville. La communauté juive fut établie en 1797. C’est à cette période, durant l’occupation prussienne, que les juifs s’installèrent, mais la communauté perdit son indépendance et fut rattachée à celle de la commune voisine de Nadarzyn. En 1818, on recensait 159 juifs. Durant la première moitié du XIXème siècle, la communauté se développa et on comptait 1328 juifs en 1860.
Une synagogue fut établie en 1869. Une autre en bois, édifiée entre 1860 et 1862 fut détruite lors de l’incendie de 1886 et une nouvelle synagogue en briques fut édifiée à la fin du XIXème siècle.
En 1897, la population juive représentait 40% des habitants.Kelman Kalonimus Shapiro, devenu tsadik à 19 ans, fut nommé rabbin de Piaseczno en 1913, il était le fils de la célèbre famille hassidique de Leżajsk.

Dès le début de la guerre, les juifs subirent des persécutions, ils durent porter le bandeau à l’étoile de David et les portes de leurs maisons furent peintes d’un signe distinctif jaune. Leurs biens furent recensés, ils durent s’acquitter d’une forte somme et travailler gratuitement pour la ville. 3500 juifs étaient recensés à Piaseczno dont une partie originaire d’autres villes. Un ghetto fut établi à Piaseczno en novembre 1940, 1500 de ses habitants furent déplacés ensuite vers le ghetto de Varsovie puis le reste des habitants du ghetto en février 1941. La plupart des maisons juives furent détruites.
Les quelques juifs qui survécurent à la guerre émigrèrent en Israël.

La dernière synagogue abritait une maison de prière, une école religieuse pour garçons (les filles fréquentant l’école religieuse mise en place par le mouvement Agoudat Israel) et les locaux de la communauté. Après la guerre, le bâtiment abrita le centre d’aide agricole et un appartement d’habitation. La synagogue a été démolie en 1978 après que les autorités en eurent demandé l’autorisation auprès du ministère de la culture, le bâtiment étant dans un état de délabrement avancé.

Année de la visite: 2011
Remarques:
Il n’y a plus de signe de présence de la synagogue, dont l’existence est rappelée sur une plaque apposée sur la façade du Mihveh voisin.

Autres liens à découvrir pour le site de Piaseczno :
  Cimetière
  Mikveh

Visiter le site Web de la ville de Piaseczno