Présentation de la synagogue de Przeworsk

Przeworsk (Nom yiddish: Pshevarsk)  
Podkarpackie – (Voïvodie de Basses-Carpates) 
Adresse: ul. Krótka 
 Latitude: 50° 3’26.19″N – Longitude: 22°29’40.21″E
Histoire:
Une première mention de juifs dans la ville de Przeworsk est attestée en 1538. Leur présence fut limitée uniquement dans 2 maisons, mais l’interdiction de résidence ne fut pas strictement appliquée car une synagogue était mentionnée en 1610.
La rue juive (ul. Żydowska) est indiquée dès 1644. La communauté juive dépendait de celle de la ville voisine de Przemyśl. La population se développa au cours du XVIIIème siècle et elle représentait 884 juifs en 1785. En 1870 étaient recensée à Przeworsk une communauté de 1140 juifs. Ils possédaient 4 synagogues, 2 cimetières et officiaient 2 rabbins. A la fin du XIXème siècle, presque les deux tiers de la ville était juive. Toute leur activité tournait autour du commerce et de plusieurs entreprises dont la sucrerie Przeworsk.
En 1930, un grand incendie détruisit une bonne partie du quartier juif et beaucoup d’entre-eux se retrouvèrent à la rue et furent assistés par plusieurs institutions.
L’entre-deux guerre vit la montée de l’antisémitisme dans un contexte de poussée nationaliste. Des mouvements juifs d’autodéfense s’organisèrent. Le Bund se développa durant cette période.

La synagogue renaissance de la rue Krótka fut édifiée en 1626. Elle fut incendiée dès le début de la guerre en septembre 1939 ainsi que le heder, la maison du rabbin et une grande bibliothèque.
Le service de sécurité SD fut chargé de transférer une grande partie de la population juive de la ville et des environs vers les territoires de l’est en URSS. De nombreux juifs se noyèrent en traversant le fleuve San.

Durant la guerre, environ 240 juifs pour la plupart des environs furent tués dans le cimetière. La majorité des juifs furent déportés vers le ghetto de la ville voisine de Sienawa.
Le 4 décembre 1942, 6 polonais sont fusillés à Przeworsk pour avoir aidé des juifs. En 1943, à Łopuszka Wielka au sud de Przeworsk, Gabriel Łuczyk fut fusillé dans une forêt avec les 7 juifs qu’il avait aidé à cacher. Dans le village voisin, Aniela Puc fut également fusillée avec Aron Goldman qu’elle cachait chez elle.

Aujourd’hui, le mouvement hassidique Pshevorsk perpétue à Antwerp en Belgique la tradition religieuse de son premier rabbin Moshe Yitzchak qui s’était établi à Przeworsk et qui survécut à la guerre.

Année de la visite: 2007
Remarques:
Plus rien n’indique l’ancienne présence de la synagogue.
Le long de la rue Kazimierzowska, d’après des documentations, il est possible d’apercevoir quelques briques marquées d’inscriptions en hébreu, signature du fabricant, sur des morceaux de mur qui longent cette rue, non loin de l’emplacement de l’ancienne synagogue. Pour ma part, après quelques recherches, je ne les ai pas trouvées…

Autre lien à découvrir pour le site de Przeworsk :
  Cimetière

Visiter le site Web de la ville de Przeworsk