Présentation de la synagogue de Tarnowskie Góry

Tarnowskie Góry (Nom allemand: Tarnowitz) (Nom yiddish: Tarnovich )  
Śląskie – (Voïvodie de Silésie) 
Adresse: ul. Szymały 
 Latitude:  50°26’40.25″N – Longitude: 18°51’8.69″E
Histoire:
L’installation des juifs en Silésie fut soumise à des règles très strictes et changeantes suivant les périodes allant de la première moitié du XVIème siècle jusqu’au début du XVIIIème siècle. Il leur était souvent interdit de résider et quand cela était possible, ils étaient soumis à payer des taxes. De la même manière pour exercer des activités commerciales. Ils furent également chargés de la collecte des impôts. Il faudra attendre l’après période de la révolution française et la présence de troupes napoléoniennes pour qu’apparaisse le mouvement des lumières dans les communautés juives appelées Haskala et qui ouvrira la voie à l’émancipation des juifs dans la société.
La première mention de juifs à Tarnowskie Góry remonte à 1732. En 1742, la ville passa sous juridiction prussienne et les juifs commencèrent à s’installer en ville. En 1813, 24 juifs résidaient à Tarnowskie Góry. Une école juive fut fondée en 1831. En 1847, une loi fut promulguée qui donnait aux juifs les mêmes droits civils que leurs voisins chrétiens. En 1854, la communauté juive acquit son indépendance.
Vers la fin du XIXème siècle, plus de 600 juifs habitaient la ville.

La synagogue de style mauresque a été édifiée en 1863-1864 à l’emplacement d’une ancienne maison de prières.
Durant l’entre-deux guerres, la majorité de la population juive émigra vers l’Allemagne. Il ne restait plus que 193 juifs à Tarnowskie Góry en 1925. Cependant, lors de l’avènement du régime nazi en Allemagne, certains juifs retournèrent s’installer à Tarnowskie Góry, la population juive augmenta de 300 personnes durant cette période. Le mouvement sioniste Gemilus Chaudim se développa à cette époque et des pionniers se préparèrent à émigrer vers la Palestine. A l’entrée de la guerre en 1939, il y avait 113 juifs qui résidaient en ville.

La synagogue fut incendié dès le début de la guerre et ses ruines furent démantelées en 1943. En 1943, tous les juifs de Tarnowskie Góry furent déportés vers les territoires du Gouvernement Général.

Année de la visite: 2008
Remarques:
En 2006, un mémorial en forme de colonne sur laquelle a été gravée une étoile de David a été édifié en souvenir de la synagogue disparue, à l’initiative de la fondation pour les arts et la culture de la ville.
Sur la colonne on peut lire : Ce n’est rien d’autre, seulement la maison de Dieu et la porte des cieux

Autre lien à découvrir pour le site de Tarnowskie Góry :
  Cimetière

Visiter le site Web de la ville de Tarnowskie Góry