Présentation de la synagogue de Toszek

Toszek (Nom allemand: Tost)  
Śląskie - (Voïvodie de Silésie) 
Adresse: ul. Piastkowska 13 
 Latitude: 50°27'21.42"N - Longitude: 18°31'4.70"E
Histoire:
L'établissement de la première communauté juive à Toszek remonte à la seconde moitié du XVIIIème siècle dans le contexte d'une Silésie soumise à la domination prussienne. Des dispositions concernant les juifs furent prises en 1748. Elles concernaient le paiement de taxes et le contrôle de l'activité économique. En 1750 furent édités les statuts qui encadrèrent et délimitèrent le cadre de la vie sociale, politique, judiciaire et économique des juifs de Silésie. Les juifs ne pouvaient pas acquérir de biens fonciers. La création de cimetières et l'édification de synagogues étaient soumis à des impôts spéciaux. En 1787, 74 juifs vivaient à Toszek, soit 11% de la population. Dès 1808, les juifs purent s'installer dans toutes les villes et villages de Silésie suite à l'abrogation des restrictions de résidence. En 1812, les juifs acquérirent tous les droits et liberté de résidence, d'exercer toutes les professions, de fréquenter les universités... Cette émancipation fut le résultat des nouvelles idées progressistes portées par la révolution française et les troupes napoléoniennes. En 1832 on recensait 137 juifs à Toszek. La synagogue fut édifiée en 1836. C'est en 1850 que les droits civils des juifs furent définitivement établis. Comme on le constate dans toute la Silésie au tournant du XXème siècle, les juifs délaissèrent les petites bourgades pour s'installer dans les grandes villes plus développées dans le contexte de la révolution industrielle. De fait, 146 juifs étaient recensés à Toszek en 1885 et plus que 35 en 1926. Avec l'avènement du parti nazi en 1933, les juifs virent leurs droits peu à peu rognés. Les actes antisémites se multiplièrent jusqu'en novembre 1938 date à laquelle la synagogue de Toszek fut incendiée durant la nuit de cristal. Une partie des juifs vivant encore à Toszek émigrèrent vers l'ouest. Durant la guerre, les allemands déportèrent les juifs restants de Toszek et de la commune voisine de Pyskowice vers les territoires du Gouvernement Général. Ainsi pris fin la vie juive à Toszek. Les ruines de la synagogue restèrent en l'état durant des années après la guerre. En 1976, elle fut revendue en l'état à un particulier qui entreprit par la suite la construction d'une maison d'habitation. Année de la visite: 2011
Remarques:
Plus rien n'indique la présence de l'ancienne synagogue. Une maison se dresse aujourd'hui en lieu et place. Autre lien à découvrir pour le site de Toszek :   Cimetière