Présentation des synagogues de Cracovie

Kraków (Nom allemand: Krakau) (Nom yiddish: Kroke)  
Małopolskie – (Voïvodie de Petite Pologne) 
Adresse: ul. Szeroka 
 Latitude: 50° 3’5.09″N – Longitude: 19°56’55.18″E
Histoire:
La première communauté juive identifiée à Cracovie remonte à 1304, mais la présence de juifs est bien antérieure. En effet, la plus ancienne mention de Cracovie a été faite par un marchand voyageur juif andalou originaire du Califat de Cordoba (Courdoue), Ibrahim Ibn Jacob, qui vint jusqu’à Cracovie en 965 en passant par Prague. Dans les siècles qui suivirent et notamment durant le moyen-âge, une très importante communauté juive qui fuyait les persécutions des royaumes d’Europe occidentale se développa dès le XIIIème siècle et s’établit dans les faubourgs sud de la ville de Cracovie. Le roi Casimir le Grand (Kazimierz Wielki) leur accorda de nombreux droits et statuts. La communauté juive se développa dans le quartier de Kazimierz du nom de ce roi polonais bienveillant, qui était un faubourg situé entre la Vistule et Cracovie, alors capitale du Royaume de Pologne.
Cracovie devint un très important centre de culture et de vie religieuse juive. En 1900, la communauté juive s’élevait à 25 000 personnes et à plus de 56 000 au début des années 1930. A l’entrée de la guerre, les juifs étaient 60 000 et représentaient 25% de la population.
Après la partition de la Pologne entre l’Allemagne nazie et l’URSS en septembre 1939, Cracovie fut intégrée au Gouvernement Général et son représentant Nazi Hanz Franck s’installa au château de Wawel.
Chassée dans un premier temps de la ville, la population juive fut rassemblée et transférée en 1941 dans le ghetto de Cracovie situé à Podgórze, un quartier polonais situé au sud du quartier juif, de l’autre côté de la Vistule. Ce ghetto fut liquidé en 1943, une partie de ses habitants fut envoyée à Auschwitz et l’autre partie transférée dans le camp de concentration de Płaszów également situé dans la banlieue sud, puis plus tard exterminée pour la très grande majorité. C’est à partir de ce camp que les juifs de Schindler furent sauvés grâce à la fameuse liste.

Les tourments de la guerre ont fait que la ville de Cracovie a été épargnée par les lourdes destructions qui ont souvent pulvérisé les synagogues des autres grandes villes polonaises. A Cracovie, toutes les synagogues ont survécues à la guerre.
Une communauté d’environ 200 juifs subsiste à Cracovie, surtout des anciens. Cependant, le patrimoine cultuel juif reste très important, en effet plus de 130 synagogues et maisons de prière sont recensées à Cracovie autour de la Vieille synagogue au cœur du quartier juif, aujourd’hui transformée en musée du judaïsme de Cracovie. A ce jour, seules 2 synagogues sont ouvertes au culte avec la synagogue Remuh qui accueille les juifs de Cracovie pour le Shabbat et les fêtes religieuses et la synagogue réformée Tempel qui accueille des offices lors de diverses occasions tout au long de l’année, et particulièrement lors de la fête de la culture juive qui rassemble des juifs venus du monde entier et des polonais qui redécouvrent une tranche de leur histoire. D’autres synagogues emblématiques du quartier comme la Haute synagogue, les synagogues Izaak, Kupa et Popper présentent des expositions et abritent des manifestations et animations autour de la culture juive. A côté de ces synagogues aujourd’hui très visitées par ceux qui viennent découvrir le passé juif de l’ancienne capitale Royale, existent une multitude d’autres petites synagogues et maisons de prière, qui, au fil des années et de l’histoire ont été transformées en maisons d’habitation, ateliers… Pour l’immense majorité, ces lieux de prière, d’études et de vie juive ont été bâtis dans le quartier juif à l’intérieur des immeubles, des maisons et dans les arrières-cours.
Ces pages présentent ci-dessous les synagogues les plus emblématiques de Cracovie ainsi que certains anciens lieux de prière.

Année de la visite: 2000-2011
Remarques:
Vous pouvez découvrir les principales synagogues en cliquant sur les vignettes ci-dessous.

Autres liens à découvrir pour le site de Kraków :
  Le cimetière juif Remuh
  Ghetto
  Autre
  La vieille synagogue (Stara synagoga)
  La synagogue Remuh
  La synagogue Haute (Wysoka synagoga)
  La synagogue Popper
  La synagogue Tempel
  La synagogue Izaak
  La synagogue Kupa
  Les autres synagogues
  Le nouveau cimetière juif
  Cimetière

>

Vieille synagogue - Old synagogue
Vieille synagogue
Synagogue Remuh
Synagogue Remuh
Synagogue Wysoka
Synagogue Wysoka
Synagogue Tempel
Synagogue Tempel
Synagogue Izaak
Synagogue Izaak
Synagogue Popper
Synagogue Popper
Synagogue Kupa
Synagogue Kupa
Autres synagogues
Autres synagogues
Visiter le site Web de la ville de Kraków