Menachem Bronsztajn, l’histoire d’un parrain de Łódź

...ou l'incroyable parcours d'un caïd juif

La une du journal Litzmannstädter Zeitung en 1943 intitulée Der blinde Max von Lodz – ein jüdischer Gangster - l’aveugle Max de Lodz, un gangster juif
La une du journal Litzmannstädter Zeitung en 1943 intitulée Der blinde Max von Lodz – ein jüdischer Gangster - l’aveugle Max de Lodz, un gangster juif (Cliquer pour agrandir)
Menachem Bronsztajn, surnommé Max l'aveugle, régna en maître absolu sur la pègre de la cité du textile de Łódź jusqu'à l'entrée en guerre.
Découverte d'un destin hors du commun.

> Lire la suite...