Présentation du cimetière juif Remuh de Cracovie

Kraków (Nom allemand: Krakau) (Nom yiddish: Kroke)  
Małopolskie – (Voïvodie de Petite Pologne) 
Le cimetière juif Remuh
Adresse: ul. Szeroka 40 
 Latitude: 50° 3’10.14″N – Longitude: 19°56’51.64″E
 Nombre de tombes: environ 700
Histoire:
Le tout premier cimetière juif remonte à l’époque où les juifs de Kazimierz enterraient leurs défunts à côté de la Vieille synagogue. Des sources attestent qu’un vieux cimetière était localisé près de la porte Szewska dans la vieille ville et fut démantelé lors de l’expulsion des juifs de Cracovie en 1495. Au début du XXème siècle, des traces étaient encore visibles au niveau de la rue Szeroka d’un ancien cimetière juif qui en fait devait faire partie intégrante de l’actuel vieux cimetière Remuh. Ce cimetière était donc situé à proximité de la Vieille synagogue d’après une source datant de 1524. Dans la première moitié du XVIème siècle, en 1533 fut établi le cimetière Remuh. Le nom acronyme de ce cimetière et de la synagogue mitoyenne provient du nom de Rabbi Moses Isserles, un rabbin talmudiste érudit qui créa la synagogue. La première inhumation intervint en 1551 lors de l’épidémie de peste, mais son ouverture officielle intervint en 1552, date de la plus ancienne tombe aujourd’hui visible. Le cimetière fut officiellement fermé lors de l’occupation autrichienne dans la première moitié du XVIIème siècle pour des raisons de salubrité. Cependant, le nouveau cimetière de la rue Miodowa faisant face à des inondations répétées de la Vistule, le vieux cimetière Remuh continua à être utilisé durant un temps. Par la suite, jusqu’au début du XXème siècle, le cimetière commença à se dégrader, aussi en 1900 un groupe d’artistes et d’universitaires s’employèrent à sa restauration.
Durant la seconde guerre mondiale, les nazis dévastèrent le cimetière et la plupart des tombes furent détruites. Parmi les rares tombes qui traversèrent cette période subsistent celle du rabbin Mojżesz Isserles Remu et de sa famille (sa fille Myriam et son fils Israël) auxquelles les allemands ne touchèrent pas par peur de malédiction d’après certaines rumeurs. Ces quelques tombes dans leur position d’origine sont aujourd’hui protégées par une petite grille, elles sont situées derrière la synagogue côté ouest.
La tombe du célèbre rabbin est décorée d’une couronne qui symbolise la filiation des grands prêtres Kohanim (Cohen) descendants du premier grand prêtre biblique Aaron (Cohen Gadol), le frère de Moïse.
Le cimetière fut également utilisé comme dépotoir.
En 1959 furent entrepris des travaux archéologiques dans le cimetière et à cette occasion on découvrit sous une couche de terre plus de 700 pierres tombales. D’après certaines sources, il s’agirait de tombes qui avaient été cachées sous une couche de terre peu avant l’invasion suédoise de 1656. Les morceaux de tombes et pierres tombales fortement endommagés durant la guerre servirent à construire le lapidarium qui a été intégré dans le mur qui longe la rue Szeroka. Dès la fin du régime communiste, des fonds furent alloués par la ville de Cracovie afin de financer la restauration et l’entretien du site. Selon certaines théories, les plus pauvres auraient été enterrés dans la partie sud du cimetière légèrement surélevée. L’immense majorité des tombes aujourd’hui visibles ne sont donc pas à leur place d’origine.

Année de la visite: 2000-2014
Remarques:
L’entrée au cimetière s’effectue par la cour de la synagogue Remuh. Une modeste participation est demandée qui permet également de visiter la synagogue. Une kippa vous sera proposée pour la visite du cimetière. Alignées vers l’est, beaucoup de pierres tombales sont protégées de l’action du temps par une petite couverture en zinc. Plusieurs sarcophages peuvent être observés. Du fait de sa situation au cœur du quartier juif, le cimetière est très visité.
Sur l’une des tombes du diaporama sont visibles une paire de ciseaux qui symbolisent la fonction du défunt, un tailleur.

Autres liens à découvrir pour le site de Kraków :
  Synagogue
  Ghetto
  Autre
  La vieille synagogue (Stara synagoga)
  La synagogue Remuh
  La synagogue Haute (Wysoka synagoga)
  La synagogue Popper
  La synagogue Tempel
  La synagogue Izaak
  La synagogue Kupa
  Les autres synagogues
  Le nouveau cimetière juif
  Cimetière

Positionner la figurine sur la carte ci-dessous afin de visualiser en mode Street View.
Visiter le site Web de la ville de Kraków